Research Culture is Broken; Open Science can Fix It | Rachael Ainsworth | #CrisisInAcademia #CorruptResearchCulture

After the increasingly toxic environment of modern research culture forced her to nearly abandon her career, astrophysicist Dr Rachael Ainsworth began to question why the subject she loved had become so inhospitable. Identifying some of the pressures placed on her peers that encouraged aggressive competitiveness, unfair benchmarking and shoddy research practices also helped her identify a compelling potential solution.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :