Archive for février, 2015

27 février 2015

La curation de contenu en Marketing #Tendances #Automatisation #Marketing-Thema

par marketingthema

La création de contenu est l’une des sources importantes pour le marketing d’aujourd’hui afin d’assurer la visibilité de votre entreprise, ainsi que partager des ressources de qualité avec vos followers. Il existe concrètement 3 façons pour le faire :

  1. Vous créez vous même votre propre contenu, ceci demande un effort et un investissement régulier très important mais garantir à vos lecteurs de bénéficier de ressources de qualité qui peuvent les intéresser sur votre entreprise ou le sujet que vous couvrez.
  2. Utiliser une solution de « curation de contenu » c’est le sujet d’aujourd’hui sur la vidéo choisie. Il s’agit de spécifier un thème donné qui est votre marque de fabrique, d’organiser une veille intelligente sur des points et sites identifiés, puis faire des résumés et des partages de qualité sur ces thèmes (la réalisation de Digests).
  3. Créer un système ou une plateforme ou le contenu et sa compilation est assurée par votre public (user generated content), c’est le cas de facebook par exemple ou des forums ou les gens échangent et partagent et cherchent eux mêmes les contenus, votre rôle est de leur offrir l’infrastructure pour le faire.

Image source : Curata & Curation Soft

More on wikipédia here

Publicités
27 février 2015

Net-neutrality victory! for those who resist to keep a free digital space #Marketing-Thema

par marketingthema

2 bonnes nouvelles ! la première est l’abrogation du projet sur la neutralité du net aux USA, combat pour lequel Marketing-Thema.com s’est  aussi engagé parmi les milliers de sites et blogs ! une façon de rappeler au système mondial qu’il dépasse la limite raisonnable et que cette marchandisation incontrôlée détruit tout ! La seconde bonne nouvelle est le cap des 28000 visiteurs franchi ainsi que plus de 370 abonnés sur notre site ! Merci de votre confiance et à bientôt !

YB, Marketing-Thema.com

24 février 2015

Rapidminer parmi les leaders « analytics » selon Gartner #Marketing-Thema

par marketingthema

La solution open source Rapidminer s’impose de plus en plus comme une excellente référence gratuite sur le marché analytics. En effet, face à des géants historiques comme SAS ou IBM, le nouvel entrant est très riche en terme de performance offertes, il couvre de larges gammes de besoin, il est relativement simple à prendre en main et délivre de bonne performances, à noter qu’une version entreprise existe qui est payante. Rappelons aussi la solution allemande Knime (Open source) qui est aussi un sérieux concurrent parmi le quadrant. Nous avons donc un leadership partagé entre 2 solutions payantes (IBM et SAS) qui maintiennent leur relative avance, versus des solutions en Open source (KNIME et RAPIDMINER) qui ont de sérieux atouts et un avenir bien prometteur !

Voici le document au format PDF qui reprend l’évaluation faite par la cabinet expert Gartner sur ce type de solutions.

Télécharger le rapport synthétique ici

23 février 2015

Ou trouver des données gratuites pour des recherches ? #Marketing-Thema

par marketingthema

Souvent, pour faire des recherches intéressantes, l’un des points critiques est de pouvoir disposer de données secondaires de qualité et facilement. De plus en plus d’entreprises et d’organismes ouvrent leurs fichiers pour des initiatives en #opendata ou mettent à disposition des fichiers gratuitement à exploiter. Nous vous proposons ici une des meilleures listes de données disponibles sur internet à ce jour, même si ces jeux de données sont essentiellement utilisés pour des problématiques liées au « machine-learning » et statistiques, mais elles contiennent souvent de bonnes pistes pour penser un papier de recherche. Une possibilité dont il ne faut pas se priver, alors bonne lecture et bonne créativité !

YB

La liste complète à consulter

Sources de images : Cf. hotlink

Source de la BDD: Quora

18 février 2015

Market Research with JMP ! une solution visuelle et simplifiée de SAS #Marketing-Thema

par marketingthema

18 février 2015

Est ce qu’il existe une overdose conceptuelle en recherche ? #Marketing-Thema

par marketingthema

3300 concepts dénombrés par le Marketing-scales Handook !

Poser cette question de structuration et délimitation des concepts s’inscrit pleinement dans une volonté d’efficience et de renforcement de la recherche en sciences de gestion. Dans un entretien réalisé par Xerfi sur le thème : « Ce que les entreprises attendent de la recherche en management ? », le Pr. Eric Lamarque (Cf. vidéo plus bas) a indiqué qu’un état des lieux est en cours pour aligner les besoins des entreprises avec la recherche académique, il a ainsi exposé de facon assez synthétique ces 2 grands courants de pensée qui « splitent » la recherche, entre ceux qui pensent qu’on fait de la recherche pour le plaisir de le faire sans chercher une portée fonctionnelle, ou bien le courant qui dit que la recherche doit avoir un objectif d’améliorer les pratiques et comprendre les règles. Le débat ne se pose pas, je m’inscris très clairement dans le second courant ou je trouve personnellement qu’on ne produit pas des modèles complexes, des architectures de recherche diversifiées et des concepts sans chercher quelquepart à en extraire une certaine utilité ! (une science doit avoir un portée utilitaire en cherchant à découvrir des règles et des régularités, sinon c’est juste un débat ou une forme de discussion !) certains ont une approche littéraire en romantisant la recherche ou on ne sait plus ou se trouve la frontière avec une logique de « anything goes » ! je rappelle que le management n’est pas supposé être de la littérature et que même la littérature en fin de compte obéit à certains canons et standards pour produire quelquechose d’intellectuellement et d’émotionnellement stimulant ! et donc même la littérature, la poésie, etc… a une utilité en définitive qui est « esthétique et expérientielle pour distraire ou faire penser ses lecteurs » ! qu’en est t’il du management alors ?

Pour le marketing comme discipline je vais toucher directement à là ou me semble t’il il y’a un sérieux problème, les briques de construction des modèles (les concepts!). Beaucoup de personnes utilisent le mot concept comme « fourre-tout » ! Wikipédia définit le concept comme « …. une représentation générale et abstraite de la réalité d’un objet, d’une situation ou d’un phénomène.. » ! Donc pour commencer, un concept ce n’est pas une variable ! un concept c’est plutôt un ensemble d’items qu’on agrège pour pouvoir représenter une idée abstraite, une prédisposition mentale ou émotionnelle, ou un phénomène qu’on ne peut pas directement toucher avec un mot unique ou le sens est strictement le même pour tout le monde ! un concept est une construction sémantique et une construction de l’esprit tel qu’on le pense !

Constat 1, une construction avec des mots pas très stables : Le premier problème avec l’usage des concepts en marketing est le fort appui sur la psychologie ! ceci est un peu logique puisque le marketing cherche à influencer, mais en même temps ceci est un immense handicap ! puisque le concept est un construit basé sur la langue ce qui rend l’interprétation, la compréhension, le ressenti de chaque personne par rapport aux mots mobilisés une source de dispersion et d’imprécision ! sans oublier que les mots par essence évoluent avec le temps en terme d’intensité émotionnelle et en termes de sens, ils sont ancrés dans la réalité sociale et évoluent avec elle ! nous construisons donc des premières briques (concepts) avec une matière première très glissante et évasive !

read more »

17 février 2015

Métiers du marketing digital : une étude pour sortir du flou #Avenir #Formation #Marketing-Thema

par marketingthema

Qui ?
Vincent Montet, Membre du conseil d’administration de l’IAB France en charge du dossier Emplois/Formation.

Quoi ?
Les conclusions d’une étude attendue sur les métiers du marketing digital, menée par l’IAB, Aquent, La Poste et Microsoft, avec le concours de l’ACSEL, le CPA, l’EFAP et le SNCD.

Comment ?

« Nous avons voulu formaliser les métiers du digital » explique Vincent Montet, qui a supervisé l’étude réalisée par AddedValue, et s’apprête à publier début mars des fiches métier sur le site de l’IAB. Trois dimensions caractérisent ces nouveaux métiers : la technicité, la temporalité et le ciblage. « Toute la notion du temps a changé : maintenant, il faut agir en temps réel. Celui qui se contente de faire un plan marketing sera mauvais demain. De même avec le ciblage : ce n’est pas une nouveauté dans le marketing, mais le ciblage comportemental, la personnalisation et le one-to-one changent totalement la donne.

L’étude établit aussi une cartographie des métiers « qui n’a pas vocation a être exhaustive », avec trois axes : les métiers « résiduels » (webmaster, responsable référencement, chef de pub, media planner…), « dominants » (chef de projet, CRM, développeur, CM, Data Analyst,…) et « émergents » (UX Designer, Social Media Manager, Chief Data Officer). « Ces métiers sont tous en évolution : les webmasters, par exemple, vont évoluer vers le référencement, la gestion de l’e-réputation, le développement/intégration… » Cinq métiers apparaissent comme particulièrement prometteurs : data scientist (pour 85% des répondants), chef de projet mobile (81%), chef de projet e-CRM (78%), responsable de la stratégie mobile (78%) et Directeur Digital Marketing (77%).

read more »

14 février 2015

Mihaly Csikszentmihalyi: ~~Flow construct~~ #Marketing-Thema #TED

par marketingthema

Mihaly Czikszentmihalyi asks, « What makes a life worth living? » Noting that money cannot make us happy, he looks to those who find pleasure and lasting satisfaction in activities that bring about a state of « flow. »

3 février 2015

Avez vous déjà pensé à une segmentation client selon le comportement temporel ? #Marketing-Thema

par marketingthema

Beaucoup d’entreprises ne soupçonnent même pas l’existence de types de segmentation assez originaux et complets comme la segmentation avec des données temporelles. En effet, j’ai eu l’opportunité lors d’une visite au siège social de SAS France il y a quelques années de voir la possibilité de segmenter les comportements client non selon des grandeurs agrégées et souvent biaisées comme la moyenne (grandeur ce tendance centrale sensible aux observations extrêmes), ou comme les indicateurs de dispersion, K-means, classification (A-D), etc….

read more »