L’école des relations humaines en organisation #FR #Thema2 Part-2

par marketingthema

Question mark  : Hey ! salut à tous ! quelqu’un peut t’il me renseigner sur ce que veut dire les relations humaines en théorie des organisations ?

ZeGeek : salut question mark ! j’ai toujours quelque-chose pour toi😉 allons, explorons ensemble cette histoire de relations humaines, et comment de nos jours ces concepts sont mobilisés en entreprise moderne

Le concept de l’école de relations humains est né suite aux graves dysfonctionnements et troubles sociaux nés à l’issue de l’extrême rationalisation et mécanisation du travail. En effet, le taylorisme a été pointé du doigt comme système aliénant et qui déshumanise le travail. Cette école introduit donc la dimension psychologique dans les organisations.

ELTON MAYO

« Les expériences de l’usine Western électrique à Hawthorne » : L’impact du climat psychologique sur la productivité

THE HAWTHORNE EFFECT :  Constitution de 2 groupes (un premier groupe avec amélioration de l’intensité de l’éclairage, et un second soumis aux même conditions n’a pas bénéficié de l’intensité de l’éclairage). L’accroissement de la productivité a été observé chez les 2 groupes.

Moralité : Le simple fait de s’intéresser aux ouvrier a dynamisé les deux équipes, il faut désormais comprendre l’organisation comme un « système social »

CHESTER BARNARD

Existence d’une organisation formelle et informelle, il faut un management par adhésion

Déf. Une organisation ou entreprise est un système d’actions de deux ou plusieurs personnes consciemment coordonnées en vue de la réalisation d’un objectif commun.

Contributions essentielles de Chester :

  1. Distinction entre organisation « formelle » soit l’école classique et « informelle » soit l’école des relations humaines, les deux sont indissociables
  2. Distinction entre « efficacité : atteinte du niveau de performance souhaité » et « l’efficience : capacité d’une organisation à satisfaire ses membres »
  3. Redéfinition du concept d’autorité : Le subordonné suivra un ordre qu’il juge légitime, acceptable et conforme aux objectifs.

KURT LEWIN

Travaux sur le leadership, et la dynamique des groupes

Il identifie 3 formes de leadership :

  1. Le style autoritaire (autocratique)                                              Productivité légèrement supérieure mais tension
  2. Le style démocratique (consulte le groupe)                             Meilleure méthode
  3. Le style permissif (laisser faire)

ABRAHAM MASLOW

La hiérarchie des besoin de Maslow : Les besoin humains sont hiérarchisés, un besoin supérieur ne peut être satisfait que si le besoin inférieur l’a été

Besoins primaires (1+2) « AVOIR »

Besoins secondaires (3+4+5) « ÊTRE »

FREDERICK HERZBERG

Le modèle bi-factoriel : Ce n’est pas en supprimant des sources d’insatisfaction au travail qu’on sera satisfait après

DOUGLAS MAC GREGOR

Théorie X et la Théorie Y

la DPO (direction par objectifs) est une application concrète de la théorie Y

RENSIS LIKERT

Les 4 styles de leadership

  1. Autoritaire exploiteur (despotique)
  2. Autoritaire paternaliste (bienveillant)
  3. Consultatif
  4. Participatif

CHRIS ARGYRIS : L’ENTREPRISE DOIT ÊTRE APPRENANTE

Théorie de l’apprentissage organisationnel: boucle simple, et double boucle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :